Il existe sur le marché plusieurs types de menuiseries pour fenêtres et porte-fenêtres. La qualité, le niveau d’isolation, l’entretien ou le prix dépend effectivement du matériau utilisé pour leurs fabrications. Si certains matériaux présentent de nombreux avantages en termes d’écologies ou d’isolation phonique et thermique, certains peuvent toutefois présenter quelques inconvénients. Quelle menuiserie choisir donc pour ses fenêtres et portes-fenêtres ?

Les différents types de menuiserie

La menuiserie extérieure désigne les zones d’ouvertures dans la maçonnerie. Celles-ci peuvent avoir trait aux portes-fenêtres, aux fenêtres et aux portes. D’abord, il est  nécessaire de parler des différents types de menuiseries disponibles sur le marché. Il convient également de parler de menuiserie extérieure et menuiserie intérieure. Si la menuiserie intérieure fait référence aux parquets, aux plans de travail et aux autres installations à l’intérieur de la maison, les menuiseries extérieures concernent surtout les fenêtres et portes-fenêtres. Pour la menuiserie extérieure, le choix des matériaux est nombreux. Il existe en effet des fenêtres en bois, en PVC, en aluminium ou encore de la menuiserie de fenêtre mixte. Chacun de ces matériaux peut présenter de nombreux avantages, mais aussi leurs petits lots d’inconvénients. Il est donc important de bien choisir la menuiserie de ses portes-fenêtres et fenêtres en fonction de l’état de son logement, de son mode de vie, mais surtout de ses goûts. Le bon type de menuiserie permettra notamment de bénéficier d’une bonne isolation phonique et thermique ainsi que la sécurité des occupants d’une maison. Ce qui sera notamment le cas pour la fenêtre alu bois. Pour en savoir plus, cliquez ici.

La menuiserie en aluminium et en PVC

La menuiserie en alu par exemple procure un bon niveau d’isolation. L’aluminium est un matériau très rigide qui résiste à toutes les intempéries pour une durée de vie de plusieurs dizaines d’années. Il ne rouille pas et ne nécessite donc pas d’entretien régulier sauf quelques nettoyages de temps à autre. Il s’agit d’un matériau très malléable et peut s’installer aussi bien sur des maisons neuves qu’anciennes. Disponible en plusieurs couleurs, il permet également d’apporter plus d’esthétique à une maison. Côté tarif, pour une taille ou de dimensions standard, le prix oscille entre 350 à 600 euros, soit un peu moins cher que le bois. En ce qui concerne le PVC, il s’agit du matériau le plus prisé sur le marché des fenêtres et porte-fenêtre, sans doute due à son prix, le plus bas du marché. Le PVC offre notamment une importante isolation que ce soit thermique ou phonique. Tout comme l’aluminium, il s’agit d’un matériau solide qui résiste parfaitement au temps, à l’humidité et aux chocs. Il ne nécessite pas non plus d’entretiens particuliers. Quelques coups de chiffons ou d’éponges suffisent pour les nettoyer.

La menuiserie bois et mixte

En ce qui concerne la menuiserie, bois, les fenêtres et portes-fenêtres en bois disposent d’un niveau d’isolation acoustique et thermique important. Le bois est un matériau naturel, ce qui lui confère plus de style et de charme. Toutefois, en termes de prix, il coûte plus cher que tout autre matériau. Le bois nécessite également plus d’entretien, le plus souvent avec des produits chimiques pouvant être néfastes à la santé. Il est à titre d’exemple nécessaire de les vernir tous les dix ans. Quant à la menuiserie mixte, elle combine le plus souvent le bois et l’aluminium ou l’aluminium et le PVC et donc les qualités de ces deux matériaux, dont la résistance. La fenêtre bois alu et la fenêtre mixte pvc alu ne nécessitent pas d’entretien, car elle ne rouille pas. Ils sont toutefois les plus chers du marché.